Publier +

RUMBLE: THE INDIANS WHO ROCKED THE WORLD

23 août 2017

Un long métrage documentaire qui lève le voile sur la contribution artistique
des Autochtones dans l’histoire de la musique populaire

Dès le 8 septembre à Montréal et à Québec
Mettant en vedette : Link Wray, Buffy Sainte-Marie, Robbie Robertson, Jesse Ed Davis, Jimi Hendrix, Randy Castillo, Taboo, Martin Scorsese, Quincy Jones, Steven Tyler, Steven Van Zandt, Iggy Pop, Tony Bennett, George Clinton, Slash, Taylor Hawkins, Robert Trujillo et bien plus!
Produit par Rezolution Pictures
Réalisé par Catherine Bainbridge (Reel Injun) et coréalisé par Alfonso Maiorana
Producteurs exécutifs: Stevie Salas, Tim Johnson, Catherine Bainbridge, Christina Fon,
Diana Holtzberg, Linda Ludwick, Jan Rofekamp, et Ernest Webb
Canada • 2017 • 102 Minutes

Montréal, 23 août – Récipiendaire du World Cinema Documentary Special Jury Award à Sundance, couronné meilleur documentaire canadien et prix du public au festival Hot Docs, RUMBLE : THE INDIANS WHO ROCKED THE WORLD arrive enfin au Québec le 8 septembre prochain. Ce documentaire captivant démontre avec éloquence l'influence autochtone sur près d'un siècle de musique populaire. Le film a récemment clôturé le volet cinéma du festival Présence Autochtone au Cinéma du Parc.

RUMBLE raconte l'un des chapitres de l'histoire de la musique américaine, aussi profond qu'essentiel et pourtant resté largement inconnu jusqu'à présent : celui de l'influence Autochtone. A travers le portrait d'icônes de la musique telles que Charley Patton, Mildred Bailey, Link Wray, Buffy Sainte-Marie, Jimi Hendrix, Jesse Ed Davis, Robbie Robertson, Redbone, Randy Castillo ou encore Taboo, RUMBLE montre à quel point ces talentueux musiciens Autochtones ont contribué à façonner les bandes originales de nos vies.

Le film a su réunir un casting impressionnant de musiciens et d'artistes, d'historiens et d'experts, ainsi que des proches de nombreuses icônes de la musique, comme : Martin Scorsese, Quincy Jones, Tony Bennett, Slash (Guns N’ Roses), Steven Tyler (Aerosmith), Jackson Browne, Iggy Pop, Marky Ramone, Dan Auerbach (The Black Keys), John Trudell, Robert Trujillo (Metallica), Taylor Hawkins (Foo Fighters), Wayne Kramer (MC5), Steven Van Zandt, Matt Sorum (Guns N’ Roses), Buddy Guy, George Clinton, Taj Mahal, Ivan et Cyril Neville, Derek Trucks, Rhiannon Giddens, et Alvin Youngblood Hart, et plusieurs autres.

« On ne peut pas s'empêcher de remarquer le rythme... ou plutôt les pulsations qui étaient là, qui sont là, qui ont toujours été là. On ressent cette dimension autochtone dans une grande partie du rock » - GEORGE CLINTON, Parliament-Funkadelic

Bande-annonce: http://bit.ly/2ver2c5
Site officiel: https://www.rumblethemovie.com/
Facebook: https://www.facebook.com/RumbleTheFilm/
Twitter: @RumbleFilm

Comment RUMBLE est né:
Il y a plusieurs années, Steve Salas, un Apache, guitariste et réalisateur, était en tournée avec Rod Stewart dans des arénas à guichets fermés. Il a commencé à se demander pourquoi il n’y avait pas plus d’autochtones dans l’industrie. Après quelques recherches, il en a en fait découvert plusieurs, mais, pour des raisons qui lui échappaient, ceci était inconnu du public.

Jeff Beck, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de guitare sur la planète, aime Link Wray et la culture autochtone. Salas se rappelle : « Il m’a même dit que lui et Jimmy Page de Led Zeppelin jouaient de l’air guitar en écoutant les albums de Link, lorsqu’ils étaient ados, MAIS il ne savait pas que Link Wray était un Shawnee et a capoté lorsque je lui ai dit! »

Puis, l’écrivain canadien Brian Wright-McLeod a demandé à Salas de participer à son livre The Encyclopedia of Native American Music, qui mentionne l’héritage autochtone méconnu de plusieurs musiciens populaires célèbres. À partir de ce livre, Salas et Tim Johnson (Mohawk) ont créé l’exposition autochtone du Smithsonian National Museum, Up Where We Belong: Native Musicians in Popular Culture. Ils ont été surpris d’apprendre que plusieurs géants de l’industrie musicale, tels que Steven Tyler, George Clinton, Jackson Browne, Eric Clapton, Mike Inez, Taylor Hawkins, Taboo et d’autres étaient très enthousiastes à l’idée de parler de l’influence que les musiciens autochtones ont eu sur leur art et leurs vies.

Par la suite, Salas a rencontré Rezolution Pictures, qui venait de terminer un excellent film nommé Reel Injun, à Montréal. Ils ont décidé de faire un documentaire à propos de son histoire, et RUMBLE est né. RUMBLE: The Indians Who Rocked the World présente un chapitre profond et essentiel, et jusqu’à présent absent, de la musique américaine.

RUMBLE est distribué par le Cinéma du Parc au Québec. Le film sera présenté dès le 8 septembre en version originale anglaise avec sous-titres français au Cinéma du Parc (Montréal), au Cinéma Beaubien (Montréal) et au Cinéma Le Clap (Québec). La diffusion de ce film est rendue possible grâce à la collaboration du distributeur Kino Lorber. Le film a été réalisé par Catherine Bainbridge et co-réalisé par Alfonso Maiorana, également directeur de la photographie; produit par Catherine Bainbridge, Christina Fon, Linda Ludwick et Lisa M. Roth; les producteurs exécutifs sont Stevie Salas et Tim Johnson; et les producteurs exécutifs pour Rezolution Pictures sont Catherine Bainbridge, Christina Fon, Linda Ludwick, Jan Rofekamp, Diana Holtzberg et Ernest Webb (Cri).

À propos de Rezolution Pictures
Rezolution Pictures est une compagnie de production de films, de télévision et de médias interactifs primée. Elle a été fondée par Catherine Bainbridge et Ernest Webb et joue un rôle vital en amenant la diversité culturelle dans le monde médiatique nord-américain. Depuis 2001, ils ont bâti une réputation solide, créant des séries acclamées et des productions uniques, travaillant avec des talents canadiens nouveaux et établis afin de créer des comédies, des films dramatiques et de non-fiction, grâce à sa société sœur, Minority Media. La compagnie a produit Reel Injun, plusieurs fois primé aux Gemini et aux Peabody Awards, et plusieurs autres documentaires et séries de télévision primées, tels que Mohawk Girls, nommée aux Canadian Screen Awards et The Oka Legacy, Smoke Traders, Club Native et Down The Mighty River, lauréats de prix Rockie Awards.