Publier +

La collection de courts métrages autochtones du Wapikoni mobile dépasse désormais les 1000 titres

16 janvier 2018

Montréal, le 16 janvier 2018 – 2017 fut certainement une année phare pour le Wapikoni mobile qui, pour la première fois de son histoire, offrait 22 ateliers de création et de formation audiovisuelle d’un océan à l’autre, visitant huit communautés autochtones hors Québec où il n’avait pas encore eu la chance de s’arrêter. Plus de 116 courts métrages réalisés par des cinéastes autochtones dans leur communauté et autant de pistes musicales se sont ainsi ajoutés à la collection du Wapikoni qui dépasse désormais les 1000 titres. Une collection unique, une véritable anthologie du patrimoine audiovisuel autochtone contemporain.

« Le Wapikoni se veut une arme contre l’isolement et le désespoir. Avec une collection d’œuvres exceptionnelles, reflet d’un riche patrimoine culturel à célébrer, la voix des Premières Nations résonne maintenant haut et fort partout dans le monde », souligne Manon Barbeau, co-fondatrice et directrice générale du Wapikoni Mobile.

Tout au long de l’hiver, le Wapikoni mettra à l’honneur les cinéastes autochtones avec qui il a collaboré depuis ses débuts; des artistes remarquables, porteurs de messages poétiques, humoristiques ou revendicateurs. Ainsi sur notre page Facebook, chaque mardi du 16 janvier au 17 avril, nous partagerons une sélection de films, en débutant par les premiers courts produits par le Wapikoni en 2004 jusqu’aux plus récents, tournés en 2017. Voici la première des sélections de courts métrages que nous partagerons : 2004 (13 courts).

Nous vous invitons à suivre notre page Facebook pour y découvrir également des portraits de cinéastes exceptionnels ayant collaboré avec le Wapikoni, visionner des entrevues avec des réalisatrices et réalisateurs autochtones d’ici et d’ailleurs et lire d’impressionnantes histoires!

À propos du Wapikoni mobile

Le Wapikoni mobile est un studio ambulant de formation et de création audiovisuelle et musicale dédié aux jeunes autochtones. Depuis 2004, plus de 4 500 participants du Wapikoni issus de 25 nations au Canada et à l’étranger ont participé à la réalisation de plus de 1000 courts métrages traduits en plusieurs langues et récipiendaires de 156 prix et mentions dans des festivals nationaux et internationaux. Depuis 2017, le Wapikoni est un partenaire officiel de l’UNESCO.

Suivez les dernières nouvelles et découvrez l’itinéraire et des photos/vidéos
prises sur le vif sur Facebook, Twitter et Instagram.