Publier +

«PRÉMONITION»: CŒUR DE PIRATE DÉVOILE LE PREMIER EXTRAIT DE SON QUATRIÈME ALBUM

19 janvier 2018

Montréal, le 19 janvier 2018 - Cœur de pirate nous revient avec « Prémonition », une nouvelle chanson qui fait danser, fredonner et réfléchir. La pièce est offerte dès maintenant sur iTunes et toutes les plateformes d’écoute en ligne. L’album, lui, arrivera au printemps 2018, à temps pour célébrer les 10 ans de carrière de l’artiste.

Avec son alternance de couplets aériens et de refrains contagieusement accrocheurs, puis portée par un rythme électro pulsatif, « Prémonition » invite à faire le point sur soi-même. Cœur de pirate y explore le thème ambitieux du pouvoir de l’inconscient sur nos vies, de ces comportements que chacun répète inconsciemment. Dans un texte empreint de réalisme, elle nous annonce « On ne changera pas ». « C’est une chanson qui parle de la boucle des relations toxiques, dit-elle. Ces failles qu’on regrette dans nos relations, on les reproduit toujours. Pourquoi est-ce que des gens qui ne sont pas bien ensemble restent-ils en couple? Ma conclusion, c’est qu’on est bien là-dedans. On revient à ce qu’on connaît. »

Avec l’aide de Tristan Salvati à la réalisation, Béatrice Martin a voulu donner une tournure moderne à la pièce pour en refléter le propos: « Je voulais un son réconfortant, comme nos relations, et dans la veine de ce qui se fait aujourd’hui. La pièce a un côté dansant, même si elle est triste. Je trouvais le contraste important ». Julien Delfaud (Woodkid, Benjamin Biolay, Phoenix, etc.) s’est chargé du mixage.

« Prémonition » fait l’objet d’un vidéoclip signé par le jeune réalisateur français Neels Castillon. Inspiré des films de Yorghos Lanthimos, des chorégraphies de Pina Bausch ainsi que de l’architecture brutaliste de Le Corbusier, le clip appuie le texte de Béatrice en illustrant le bal des amants mal assortis qui ne parviennent pas à interrompre leur danse.

La chanson « Prémonition » est en vente dès maintenant sur iTunes et Bandcamp et peut être écoutée sur toutes les plateformes d’écoute en continu.